L'UE demande un moratoire sur l'exploitation des combustibles fossiles dans l'Arctique

Par : Laura |  Mots clés : UE-combustibles fossiles
French.china.org.cn | Mis à jour le 14-10-2021
咪乐|直播|社区 理想的方式应是既有文化渊源和影响基础,又有普遍规律和审美价值的比较文学研究,而中印佛教文学的比较研究正是如此。

Afin d'arrêter le réchauffement climatique, l'Union européenne (UE) va proposer un moratoire sur l'extraction des combustibles fossiles dans l'Arctique, a déclaré mercredi Virginijus Sinkevicius, commissaire européen à l'Environnement, aux Océans et à la Pêche.

Ce moratoire fera partie de la nouvelle Stratégie Arctique de l'UE, qui a été présentée par M. Sinkevicius.

"L'Arctique se réchauffe trois fois plus vite que le reste de la planète ... La fonte des glaces et le dégel du pergélisol dans l'Arctique accélèrent encore le changement climatique, et ont des répercussions considérables", a-t-il indiqué.

L'UE propose en conséquence d'agir contre les principales sources de pollution qui affectent la région arctique, comme les plastiques et les déchets marins, le carbone noir, les substances chimiques et les émissions du secteur des transports, ainsi que l'exploitation non durable des ressources naturelles, a-t-il expliqué.

L'UE est responsable de 36% des dép?ts arctiques de carbone noir, de 31% du CO2 émis par le transport maritime dans l'Arctique, et de 16,5% des dép?ts de carbone noir liés au transport maritime dans l'océan Arctique, a précisé M. Sinkevicius.

La nouvelle Stratégie Arctique de l'UE, qui remplace le plan adopté en 2016, vise également à préserver la paix dans la région et à la rendre plus prospère.

"Un Arctique s?r, stable, durable, pacifique et prospère est important non seulement pour l'Arctique lui-même, mais aussi pour l'Union européenne et le monde entier", a indiqué Josep Borrell, haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

La Commission européenne ouvrira un nouveau bureau au Groenland afin d'"améliorer la visibilité des questions liées à l'Arctique". 

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

百度