Le chef de l'ONU appelle à la solidarité mondiale pour la réduction des risques de catastrophe

Par : Laura |  Mots clés : ONU-solidarité-catastrophes
French.china.org.cn | Mis à jour le 14-10-2021
咪乐|直播|平台|下载苹果版 张女士与房东协商未果后,打网站客服电话要求网站介入协商解决。

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé mercredi à la coopération internationale et à la solidarité mondiale pour la réduction des risques de catastrophe.

La mauvaise gouvernance, la pauvreté croissante, la perte de biodiversité, l'effondrement des écosystèmes et l'urbanisation rapide non planifiée sont tous des facteurs interconnectés de risque de catastrophe, a-t-il affirmé dans un message vidéo diffusé à l'occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, qui est observée le 13 octobre.

"Si l'on n'y remédie pas, ils aggravent l'intensité et la fréquence des catastrophes et augmentent les besoins en aide humanitaire. Et ils font obstacle à notre effort mondial pour vaincre la COVID-19, nous adapter au changement climatique et mieux construire l'avenir", a-t-il averti.

Un simple avertissement 24 heures à l'avance d'une tempête ou d'une vague de chaleur pourrait réduire de 30 % les dégats qui en découlent. Cependant, de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire ne disposent pas de systèmes d'alerte précoce adéquats. Et lorsque la catastrophe frappe, la faiblesse des systèmes de santé et des infrastructures les rend encore plus vulnérables. Des décennies de progrès en matière de développement peuvent être réduites à néant en un instant, a-t-il ajouté.

Une réduction efficace des risques repose sur la coopération internationale et la solidarité mondiale. Il s'agit de garantir un accès juste et équitable aux vaccins pour tous, partout, d'augmenter considérablement le financement et le soutien à l'adaptation au changement climatique et au renforcement de la résilience, et de mettre en ?uvre le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, a lancé M. Guterres.

Le renforcement de la résilience face au changement climatique et la réduction des risques de catastrophe et des pertes sont essentiels pour sauver des vies et des moyens de subsistance, éradiquer la pauvreté et la faim et atteindre les Objectifs de développement durable. Pour les petits états insulaires en développement, c'est une question de survie dans un contexte de réchauffement des océans, de montée des eaux et d'intensification des tempêtes, a-t-il souligné et d'ajouter : "En cette Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, engageons-nous à coopérer pour construire un monde plus s?r et plus résilient."

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

百度